Courrier extraterrestre

En Vendée, on fête les Pères la Victoire !

Cher Urb1,

Bon ! Tu sais ce que c’est que les pères en Vendée ! C’est quelque chose… D’où d’ailleurs l’encouragement de tous les pères à leurs fistons : « Tu seras Vendéen, mon fils ! ».
Et puis, il y en a eu des pères en Vendée. L’un d’eux, le petit père Clemenceau est devenu grand au moment où l’on avait besoin d’un père, un vrai ! Ce qui lui a valu de troquer son surnom de « Tigre » contre celui de « Père la Victoire »… Rien de tel pour remonter le moral des troupes !
Bon ! En deux mots, en Vendée, on ne peut passer à côté de la fête des pères : que ce soit avec un tablier, un jeu de palet ou son magnet, en t-shirt ou avec le bol qui va bien ! La fête des pères, c’est venD1 !

Paternellement,
Felici1